Tickets
Éther/After

Éther/After

Armel Roussel
12 - 23.01.2021

  • SSpectacle
  • T Théâtre

C’est l’histoire d’une troupe de théâtre qui monte un spectacle sur la jeunesse bruxelloise. L’infini processus du « théâtre dans le théâtre » est utilisé pour en dégager toutes ses réjouissantes possibilités et s’aventurer dans la riche aventure de la coexistence, trouble et troublante, de la fiction et de la réalité.

Avec son précédent spectacle, Long live the life that burns the chest, le metteur en scène Armel Roussel a goûté au mélange de la fiction et de la réalité qui donne une incroyable liberté. Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est inventé ? Après tout, la vérité est-elle importante ? À l’image des poupées russes, il se lance dans un spectacle-gigogne : la pièce raconte l’histoire et la construction d’un spectacle, qui lui-même traite de la jeunesse bruxelloise. Différents niveaux de réalité – la fabrication du spectacle, l’histoire personnelle des acteur·rice·s, la réalité de la jeunesse – se confondent avec différents niveaux de fiction – les rôles et métiers qu’un théâtre implique, les histoires que l’on peut inventer entre les acteur·rice·s, la fiction des jeunes bruxellois. Histoires fantasmées, histoires réelles, autoportraits, autofictions sont inextricablement liés.

Sur le plateau, des acteur·rice·s répètent une pièce. Un metteur en scène les accompagne. Le public assiste à un spectacle qui se monte à vue. Où commence la représentation ? Au lever du rideau ? Où finit-elle ? Aux applaudissements ? Toute notion temporelle est remise en jeu. Tout est potentiellement matière à jouer. Dans ces histoires réelles ou fictives, écrites par Armel Roussel, de nombreux thèmes – présents dans les précédents spectacles d’[e]utopia – sont abordés : amour, jalousie, amitié, art, politique, mort, sexe, solitude, désir, liberté, nostalgie, révolution, résignation, romantisme… Ils permettent d’explorer d’autres champs d’action : le rapport homme/femme, le harcèlement sexuel, #metoo, le genre, la relation à la critique, la peur de vieillir, la peur de ne pas être à la hauteur, les rêves avortés… Un spectacle qui, à travers le faux et le vrai, capte avant tout la vie.

© Lori Nix and Kathleen Gerber, Galerie Klüser, Munchin, Germany

EN - The story of a theatre troupe which stages a show about the youth of Brussels. Armel Roussel uses the infinite process of “theatre in the theatre” and delves into in the rich adventure of the coexistence between fiction and reality.

NL - Dit is het verhaal van een theatergezelschap dat een voorstelling maakt over de Brusselse jeugd. Armel Roussel gebruikt het eindeloze proces van ‘theater in theater’ en waagt zich aan het rijke avontuur van co-existentie van fictie en realiteit.

Avec Tom Adjibi, Habib Ben Tanfous, G. Mani Bharati, Romain Cinter, Clémentine Coutant, Thomas Dubot, Pierre Gervais, Amandine Laval, Jarmo Reha, Lode Thiery, Uiko Watanabe
Création sonore Pierre-Alexandre Lampert
Création lumière Amélie Géhin
Chargées de production Gabrielle Dailly, Manon Di Romano

Un projet de [e]utopia/Armel Roussel en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs et La Coop asbl | Avec le soutien du Centre des Arts scéniques, de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge | Armel Roussel est artiste associé au Théâtre Les Tanneurs.

Dates

Ma . 12 jan. - 20h30 TICKET
Me . 13 jan. - 19h15 TICKET
Je . 14 jan. - 20h30 TICKET
Ve . 15 jan. - 20h30 TICKET
Sa . 16 jan. - 20h30 TICKET
Ma . 19 jan. - 20h30 TICKET
Me . 20 jan. - 19h15 TICKET
Je . 21 jan. - 20h30 TICKET
Ve . 22 jan. - 20h30 TICKET
Sa . 23 jan. - 20h30 TICKET
Durée: 2h00